Aller au contenu principal

Débouchés :

Le BAC S, à la fois scientifique et généraliste, permet des poursuites d'études diversifiées :

  • Etudes superieures courtes : BTS, DUT,
  • Classes préparatoires scientifiques, économiques pour préparer les concours des écoles d'ingénieurs, vétérinaires, de commerce, des écoles normales superieures...
  • Etudes superieures longues à l'université,
  • Préparation à l'entrée dans des écoles spécialisées (paramédical, commerce, architecture...).

 



Architecture :

PremièreTerminale





Horaires hebdomadaires




Français4 h
Philosophie3 h
Mathématiques5 h5.5 h
Physique-chimie4.5 h5 h
Biologie-écologie5 h5 h
Histoire-géographie2.5 h2.5 h
Langue vivante 1 (anglais)2 h2 h
Langue vivante 2 (espagnol)2 h2 h
Education physique et sportive2 h2 h
Agronomie territoire et citoyenneté3.5 h3.5 h


CoefficientNatureDurée
ExamenFrançais

2Ecrit4 h
2Oral20 min
Philosophie3Ecrit4 h
Mathématiques7Ecrit4 h
Physique-chimie

6

Ecrit3.5 h
Pratique1 h
Biologie-écologie

5

Ecrit3.5 h
Pratique1 h
Histoire-géographie3Ecrit2 h
Langue vivante 1 (anglais)3Ecrit2 h
Langue vivante 2 (espagnol)2Ecrit2 h
Education physique et sportive2Contrôle en cours de formation

Agronomie territoire et citoyenneté2Oral30 min

Admission :

Le BAC S est ouvert aux élèves ayant effectué dans de bonnes conditions une classe de seconde d'enseignement général et technologique, avec des résultats satisfaisants en mathématiques, sciences physiques et biologie, et avis favorable du conseil de classe. Une bonne capacité à l'expression écrite est également un réel atout pour suivre la formation.

Objectifs :

Le BAC S est destiné aux passionnés de sciences. Il vise à développer une culture scientifique fondée à la fois sur des connaissances et sur une démarche expérimentale. On demande aux élèves de savoir observer, démontrer et exposer clairement un raisonnement. Ils doivent aussi savoir rédiger. L'enseignement de la biologie-écologie, complèté de l'enseignement de spécialité Ecologie Agronomie Territoire (EAT), spécifique à l'enseignement agricole, permet aux élèves d'appronfondir leurs connaissances à partir d'observations du milieu. L'étude des relations entre l'agriculture et l'environnement y est privilégiée, avec un regard technique, économique et culturel.